Galerie Eureka

La Galerie Eurêka a été parmi les premiers défenseurs de l'art contemporain à Abidjan - le nom lui-même évoque l'excitation de la découverte. Il y’a de cela plus d'un quart de siècle, Sandrine Mesquida ouvrit la première galerie Eureka (Atelier d'encadrement Plateau, +225 20 21 67 46), dans le quartier des affaires. En 2005, un plus grand espace d'exposition fut ajouté en zone 4, dirigé par sa fille.

La galerie célèbre la diversité de l'art africain contemporain et présente également quelques artistes internationaux. L’intérieur chaleureux sert de toile de fond pour leur sélection de masques antiques, bois décoratifs et des sculptures en bronze, de textiles et de tissus. Au deuxième étage, vous trouverez une multitude de tableaux - les élégants coups de pinceau et tons de la terre du Ghanéen Gabriel Eklou, l'énergie frénétique dans l'œuvre de Mathieu Gensin et celle variée de Salif Diabagaté, l'un des artistes ivoiriens les plus révolutionnaires. Eureka est également l'une des rares galeries à exposer des artistes féminins, comme Mireille Gross et Christie N’.

Informations supplémentaires

  • Quartier : Marcory
  • Localisation : Zone 4
  • Etablissements: Culture
  • Horaires : Lun: 1430–1800; Mar-Ven: 900-1230; 1430–1800; Sam; 900-1230, 1430–1700
  • Budget : Gratuit
  • Coordonnées : 21350808
  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Google Map

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Contact

information1 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
user1 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
event Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos

C’est par amour pour la vie à Abidjan, l’une des villes les plus bouillantes d’Afrique que nous avons conçu Abidjanito
La suite...