L'Allocodrome, Cocody

L'allocodrome de Cocody est probablement l'ultime endroit où l'on peut se plonger dans la culture des maquis Ivoiriens dans un cadre animé et stimulant. Il y a toujours du monde les soirs : des ivoiriens de la classe moyenne de Cocody, en passant par des étudiants, et des touristes de passage, qui viennent tous s'imprégner de l'atmosphère unique. Bien que le niveau de l'hygiène ne convienne pas aux normes standards, l'allocodrome reste l'un des endroits où l'on peut facilement rencontrer les Ivoiriens, profiter des plats à bas prix et écouter les tubes à succès locaux. Il y a souvent des spectacles de danse improvisés.

Pour accéder à la court principale, vous avez le choix entre deux entrées qui débouchent sur un grand espace ouvert meublé de tables en bois et de chaises en plastiques et plusieurs hangars qui servent de cuisine où des groupes de femmes apprêtent la nourriture.
Dès que vous arrivez, vous êtes abordé par des personnes qui travaillent pour le compte des tenanciers qui sollicite votre commande. Dans ce cas, la meilleure approche est d'accepter la première qui vous accoste, puis s'y conformer malgré les supplications des autres. Votre table est tenue par un serveur de boisson (que vous payez séparément) tandis que les équipes de cuisiniers opèrent dans toute la zone.
N'hésiter pas à errer, regarder les cuisiniers à l'œuvre, et profiter des odeurs et des bruits. Il ya la gamme habituelle de poulet braisé, de poisson ainsi que de la viande de bœuf, servie avec la spécialité locale qui donne son nom au cadre, alloco (bananes grillées).
Point n'est besoin de dire que vous pouvez également commander des frites, de l'attiéké ou de l'igname. Vous verrez certainement des jeunes garçons qui vous proposerons des serviettes en papier pour table à 100fcfa l'unité. Vous pouvez poliment refuser, malgré son utilité après le repas. L'on y mange habituellement à la main sauf si vous exigez la coutellerie.

Evidemment, c'est aussi un endroit où vous pouvez juste prendre un pot ou boire un verre. L'allocodrome a suscité plusieurs modèles de son genre dans la ville, mais il demeure le plus authentique.
C'est au milieu des années 80 qu'il a émergé autour du site où les femmes vendaient l'alloco précité. Il doit sa popularité à la proximité des étudiants de l'université ainsi qu'aux enfants des riches familles ivoiriennes qui habitent le quartier.

Si l'espace de l'intérieur est trop bruyant et animé, vous pouvez opter pour la place à ciel ouvert à l'extérieur, sous les arbres en face du site principal où il est parfois un peu plus facile de communiquer. Dehors, vous trouverez une autre spécialité locale– poulet /poisson piqué ; poulet ou poisson embroché sur du bâton lentement rôti sur le feu de bois

Informations supplémentaires

  • Localisation : Rue Washington
  • Horaires : lundi-dimanche
  • Budget : 3000 FCFA
  • Coordonnées : 07083308
  • Spécialités: ----------------------
  • Fourchette de prix: ------------------------
  • Type de lieu: -----------------

Google Map

Plus dans cette catégorie : « Le Montparnasse Goreo Jung »

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Contact

information1 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
user1 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
event Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos

C’est par amour pour la vie à Abidjan, l’une des villes les plus bouillantes d’Afrique que nous avons conçu Abidjanito
La suite...